Wolfenstein

Ici vous pourrez discuter de tous ce qui concerne les First Person Shooter (FPS), parler de vos FPS préférés ou organiser des tournois...
Répondre
Avatar du membre
Bugsley
Skilled gamer
Skilled gamer
Messages : 1245
Enregistré le : 02 avr. 2007, 19:53
Localisation : Rennes

Wolfenstein

Message par Bugsley » 24 août 2009, 12:05

Comme vous le savez tous, Wolfenstein est - plus ou moins - sorti. Mais qu'en est il de l'ancêtre du FPS, pour ne pas dire le premier ?
Et bien tout d'abord sachez que le scénario n'a pas - ou peu - changer : on ets toujours en chasse du méchant et vilain pas beau nazi. Mais que dire de ce nouveau FPS ?

Et bien tout d'abord, on sent l'influence Call Of Duty, devant un gameplay assez scripté et dirigiste. Mais on peut noter aussi des petites variantes, tel que l'achat de munitions, l'amélioration des armes, la liberté d'action entre les missions et l'arrivée de pouvoirs puissant. Le jeu est certes très court (on peut le boucler, en mode moyen en 6 a 10 heures, si on ne bute pas trop sur les passages assez difficiles. Mais rassurez vous, on n'est pas dans un labyrinthe ou tous les murs se resemblent non plus).
L'omnipresence des pouvoirs tourne très, voir trop souvent les combats en faveur du joueur, puisque il est possible de recharger a presque tous les coins de rues ses reserves de mana. Coté améliorations, deux methodes s'ouvrent au joueur : pour le mana, il s'agit de trouver des livres de pouvoirs, éparpillés un peu partout dans les niveaux. pour les armes, ce sont des reliques ou des sacs d'argent qu'il faut trouver, a hauteur d'une moyenne de 20 par missions. Et ensuite, il s'agit de choisir, car en effet, il est impossible - ou du moins peu probable - que le joueur puisse se payer toutes les ameliorations. Il s'agit donc de choisir au bon moment quels améliorations acheter. Celle ci ne sont pas irréversibles, et il est toujours possible de les revendre en cours de jeu.
Les decors et personnages sont plutot jolis, sans pour autant tirer toute la puissance des jeux Next-Gen. Toutefois, ne comptez pas faire tourner ce jeu sur un P3 500mhz.
Ce jeu n'apporte pas vraiment sa pierre a l'edifice du FPS, puisqu'il se contente de reprendre de vieux mecanismes et de les ré-employés. On retrouve tout de même ce qui a fait la réussite de ces prédécesseurs, a savoir une difficulté parfois ardue, un coté technologique dans cette seconde guerre mondiale et un boss de fin horrible qui demandera plusieurs tentatives avant d'en venir a bout.
Répondre